L’UDC concrétise encore plus ses promesses “économie locale – préférence nationale”

L’annonce des CFF relative à l’abandon du projet de développement des ateliers à Yverdon-les-Bains a créé une onde de choc dans le canton de Vaud, menaçant quelques 650 emplois et tout un savoir-faire régional. Inquiet pour les emplois menacés, le conseiller national Jacques Nicolet est intervenu au Conseil national afin de s’assurer que le Conseil fédéral épaule les CFF dans les démarches entamées par les autorités vaudoises et yverdonnoises dans le but de trouver un emplacement adéquat permettant de préserver et renforcer les activités et les emplois dans le nord-vaudois

Afin de défendre l’économie régionale et de garantir les emplois locaux, l’élu de Lignerolle a déposé une question orale au Conseil national demandant que le nombre de 200 nouveaux emplois et les investissements de 200 millions mentionnés dans le projet initial des CFF soient confirmés par le Conseil fédéral. En conformité avec nos promesses politiques, Jacques Nicolet a également obtenu du Conseil fédéral la renégociation de l’accord avec la France au sujet de l’imposition à la source des frontaliers. Pour mémoire, la France avait accumulé des millions de francs d’arriérés fiscaux.

Cas de rigueur : une aide rapide pour l’année 2021

Des indemnités pour cas de rigueur sont actuellement en cours d’octroi pour l’année 2020 afin de couvrir notamment une partie des charges d’exploitation qui ont dû être assumées par les commerces et restaurants qui ont subi des fermetures. Toutefois, plusieurs secteurs d’activités se voient toujours privés de l’ouverture de leur commerce en 2021 sans percevoir d’indemnisation. Pour pallier ce manquement, le député Julien Cuérel a demandé au Conseil d’Etat qu’une aide rapide pour les cas de rigueur 2021 soient mise en place et demande aussi des explications sur les actuelles différences de traitement dans le versement de ces indemnités. « Certaines décisions octroient 100% de l’indemnité pour l’année 2020, d’autres octroient un acompte de 80 % et d’autres encore accordent un acompte de 80% pour la période allant jusqu’au 31 mars 2021. Nous devons connaître les raisons de ces inégalités de traitement » a notamment déclaré Julien Cuérel.

Pour du beurre 100% suisse

Les producteurs de lait ainsi que les consommateurs vaudois sont inquiets de constater que la Confédération autorise l’importation de beurre étranger en Suisse. Une telle politique est nuisible aux producteurs vaudois, à l’économie locale, à la protection de l’environnement et aux attentes des consommateurs. Inquiet de cette situation, le député Sylvain Freymond a demandé au Conseil d’Etat d’intervenir afin de protéger et favoriser l’agriculture vaudoise.

Les gens du voyage de Rennaz font-ils l’objet de tests de dépistage COVID-19 ?

Le lundi 22 février 2021, une cinquantaine de caravanes de gitans ont fait irruption dans l’Est vaudois en vue de s’installer sur l’aire d’accueil de Rennaz. Compte tenu des mesures sanitaires restreignant le franchissement de la frontière suisse et les risques accrus de création d’un foyer de contagion, le député Dylan Karlen a déposé une interpellation afin de savoir si ces gens du voyage ont fait ou vont faire l’objet de tests de dépistage Covid-19 afin de protéger la population vaudoise.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut